Tapis Beni Ouarain

Les tapis Beni Ouarain sont reconnaissables à leur grande taille et leur épaisseur. Cela nous rappelle que ces pièces étaient avant tout destinées à réchauffer les tentes nomades et les maisons berbères. Les tapis faisaient office de couvre-sols, de couvertures et de literie dont les nomades ne pouvaient se passer durant les nuits froides du désert marocain. Les anciennes pièces utilisées par les habitants de l’Atlas, comme le Beni Ouarain, sont donc plus épaisses et plus lourdes. Les tapis Beni Ouarain, au même titre que les couvertures de handira, offrent une chaleur et un confort appréciable pour le peuple éponyme vivant dans les régions montagneuses du Nord du Maroc. En revanche, les modèles que l’on trouve dans les habitations des régions basses, où les climats sont plus doux, étaient non seulement plus légers mais utilisés comme des tapis décoratifs ou pour couvrir les chaises.

tapis beni ouarain
tapis beni ouarain
tapis berbere beni ouarain
tapis berbere beni ouarain
tapis beni ouarain pas cher
tapis beni ouarain pas cher
tapis beni ouarain marocain
tapis beni ouarain marocain
berbere tapis beni ouarain
berbere tapis beni ouarain
petit tapis beni ouarain
petit tapis beni ouarain
{"visible_panels":"4","width":"900","height":"300","orientation":"horizontal","panel_distance":"0","max_openedaccordion_size":"80%","open_panel_on":"hover","shadow":"true","autoplay":"true","mouse_wheel":"false"}

PromoMeilleure Vente n° 1

Même si à l’origine, les tapis Beni Ouarain n’avaient pas une vocation décorative, cela n’empêche pas les tisserandes berbères de raconter une histoire à travers des figures ou des symboles. Ces pièces affichent traditionnellement des lignes géométriques noires ou brunes, dessinées sur un fond de couleur neutre.

Les anciens modèles Beni Ouarain étaient par ailleurs plus petits, en particulier au niveau de la largeur. Les métiers à tisser des femmes de l’Atlas étaient trop artisanaux pour produire les pièces de grande taille qui inonde les marchés occidentaux. Après tout, les artisanes berbères ne cherchaient pas à confectionner des tapis pour embellir des grands salons ou des chambres de plusieurs dizaines de mètres carrés. Elles confectionnaient des couvertures et de quoi couvrir les sols, sans plus.

Toujours est-il que les tapis des régions froides du Nord du Maroc étaient entièrement confectionnés à la main. Les artisanes berbères utilisaient alors de la laine de mouton 100 % naturelle. Les anciennes pièces en coton sont rarissimes.  En revanche, le coton était la matière de base dans la confection des tapis berbères dans les régions du Sud, plus chaudes, seuls les nœuds étaient en laine.

Les tapis Beni Ouarain s’intègrent dans pratiquement tous les styles de décoration d’intérieur. Ces tapis berbères trouvent leurs places dans un salon ou une chambre au design nordique, moderne, vintage, bohème ou même rustique. Ce sont les modèles parmi les plus prisés des décorateurs d’intérieur. Ces modèles bicolores blancs et noirs s’intègrent facilement dans tous les styles de décoration intérieure. Dans un décor rustique, les Beni Ouarain apportent une note de douceur tandis que dans un univers moderne, la touche ethnique prend le dessus.

Par un bon choix de l’emplacement, il est en même temps possible de bien mettre en valeur un tapis Beni Ouarain. Vous pouvez par exemple le disposer le long de la cheminée ou dans le couloir. Cette pièce peut aussi trouver sa place dans la pièce sépare la salle à manger et le salon mitoyen. En tout cas, les Beni Ouarain font partie des pièces berbères les plus connues par les décorateurs. Les plus belles collections de tapis marocains comprennent aussi des Azilal, des Boucherouite ou encore des Kilims.

Les autres modèles en plus des tapis Beni Ouarain :